Expédition en autonomie totale au Groenland

Objectif : ApostelenTommelfinger (2315m)

Equipe : Silvan Schupbach (CH), Fabio Lupo (CH), Christian Ledergerber (CH) and Jerome Sullivan (F/US), Antoine Moineville (F)

Histoire :

Une photo… Au loin, une muraille colossale jaillit de derrière une crête, la face Ouest du Tommelfinger. Pourquoi une paroi si colossale n’a-t-elle encore jamais été gravie ? Poussée par la curiosité, une équipe d’alpinistes Franco-Suisse  s’embarque dans un voyage en kayak de 170 km pour aller voir ce qui semble être l’un des plus grands bigwalls  du Groenland.   C’est une fois au pied qu’ils découvrent une paroi haute de 2000m, barrée par un sérac très menaçant. Loin de tout, ils se fient à leur instinct et s’engagent dans l’aventure.

Avec très peu de moyens, dans des conditions rocambolesques, ils atteignent le sommet puis rejoignent leur camp de base en 7 jours. Ils nomment leur voie Metrophobia (7a, A2+120°ice, 1700m), à cause des chutes de séracs qui animaient leur  quotidien.Tel le grondement d’un métro, la montagne tremblait à heure fixe et régulière …

 

GRENLAND-3

Enfin, ils repartent à bord de leurs kayaks… Au 3ème jour, alors qu’ils sont au large d’un cap très exposé à la houle, sans possibilité de repli, un des membres de l’expédition tombe à l’eau. Dans des conditions redoutables ils organisent un secours et finalement, après 6 jours de lutte, ils mettent enfin pied à terre, au village d’Aappilattoq : le véritable sommet de leur voyage.

 

Film bientôt disponible…

 

Galerie